?>

19 compétences qui distinguent les meilleurs leaders … des pires.

09 Apr 2021

Et comment passer de bon à extraordinaire ?

author picture Article written by Morten Kamp Andersen

Des dirigeants efficaces font véritablement la différence. Leurs efforts se reflètent directement sur l’implication des employés, la satisfaction des clients et les bénéfices. Les entreprises et les sociétés qui veulent faire partie des meilleures doivent par conséquent compter sur les meilleurs dirigeants, sur les plus efficaces, et ce, à tous les niveaux. Nous appelerons ces dirigeants hors-pairs « extraordinaires ».

Mais comment passer de bon à extraordinaire ? Dans cet article, nous présentons une approche de la construction du leadership basée sur les forces, ainsi que les éléments tangibles qui la soutiennent.

Pourquoi concentrer en priorité votre énergie sur le développement des forces

Si nous analysons les conclusions des recherches relatives à la construction du leadership, nous remarquons clairement que le développement d’une force est l’approche la plus efficace (voir schéma 1). Dans une étude dirigée par Zenger & Folkman (2020), les dirigeants étaient divisés en deux groupes : l’un travaillait sur l’amélioration des faiblesses et l’autre sur le développement des forces. Cette étude a montré que se concentrer sur les forces plutôt que sur les faiblesses produisait un impact trois fois supérieur.

Figure 1: Efficacité du leadership avant et après le programme de développement.

fr_graphique_1_0.jpg 

 

Il est toutefois important de ne pas négliger les faiblesses d’un leader, surtout si l’évaluation du dirigeant met en lumière un défaut « critique ». Le défaut dit « critique » est généralement caractérisé par l’existence d’un comportement qui entraîne un effet destructeur sur l’efficacité de la personne en tant que dirigeant. Lorsqu’on relève l’existence d’un défaut critique, il peut s’avérer nécessaire de développer – dans une certaine mesure – une compétence spécifique pour qu’elle ne constitue plus un frein au déploiement d’un leadership efficace.

La conclusion est toutefois très claire: si l’objectif est de devenir un meilleur leader, il est plus efficace de travailler sur le développement des forces que de se concentrer sur les faiblesses.

Mais qu’est-ce qu’une force ? Et comment devez-vous la mesurer ?

Développer les forces est donc l’approche la plus efficace pour construire et développer le leadership. Mais qu’est-ce qu’une force? Notre expérience nous montre que lorsque les leaders parlent de forces, ils parlent en fait d’un ensemble de choses différentes, et souvent contradictoires. Dans notre travail, nous avons découvert qu’il était utile de définir une force comme étant une compétence qui ... (voir figure 2 ci-dessous):

graphe_fr.jpg

La définition ci-dessus concorde avec la recherche qui est au cœur de l’approche basée sur les forces. De plus, elle est également exploitable, ce qui est essentiel. Les dirigeants peuvent mesurer leurs forces par le biais d’une évaluation 360° et comparer ensuite cette évaluation avec d’autres résultats relatifs à leurs capacités de leadership.

Les études montrent que les évaluations à 360° donnent l’image la plus précise de l’efficacité d’un leader. Elles sont par ailleurs les plus à même de prédire le degré d’impact qu’un leader peut avoir sur l'organisation. Il peut s'agir d'une plus grande implication des employés, une meilleure satisfaction du client, des bénéfices en hausse, ou encore une réduction du taux de rotation au sein du personnel. Bien que la méthode soit gourmande en ressources, nous sommes convaincus que l’effort requis est très largement compensé par une représentation plus juste et exploitable des compétences du leader.

19 compétences à rechercher

Toutes les forces ne font toutefois pas d’un dirigeant un leader extraordinaire. Certaines compétences sont plus critiques que d’autres. Une enquête menée  par Zenger Folkman avec le concours de plus de 20.000 leaders - et couvrant plus de 2000 compétences - montre clairement que certaines compétences sont plus importantes que d’autres en termes d’efficacité du leadership (Zenger & Folkman, 2020). 19 compétences distinguent les 10% des leaders qui se situent en tête du classement – leaders « extraordinaires » – des 10% du bas.

Figure 3 : Les 19 compétences différenciatrices.

fr_graphique_3.jpg

Pour se développer en tant que leader, il faut viser l'excellence sur le plan des compétences qui contribuent réellement à la qualité du leadership. Il est crucial de se concentrer sur les bonnes compétences plutôt que développer une compétence non-essentielle au leadership.

Pour faire d’un bon leader un leader extraordinaire, il convient donc de mobiliser une approche différente des approches traditionnellement utilisées pour développer le leadership. Il faudra aussi identifier et développer des compétences associées. Nous parlons alors de formation croisée. Si vous souhaitez en savoir plus sur la construction du leadership basée sur les forces, nous vous invitons à découvrir notre nouveau White Paper, dans lequel on expliquons en détail comment développer les bonnes compétences.

Hold dig opdateret

Bliv en del af et stærkt forandringsnetværk og hold dig opdateret på de seneste nyheder indenfor forandringsledelse, kommende events og vores månedlige nyhedsbrev.

Vi garanterer 100% fortrolighed. Dine personlige informationer bliver ikke delt med tredjepart.

Hold dig opdateret

Bliv en del af et stærkt forandringsnetværk og hold dig opdateret på de seneste nyheder indenfor forandringsledelse, kommende events og vores månedlige nyhedsbrev.

Spørg mig ikke igen.