Dynamiques de groupe et jeu de rôles

selon J.A.Malarewics

En dehors du leader du groupe, nous pouvons distinguer 5 rôles différents. Ces 5 rôles peuvent être déconcertants pour vous et freiner les dynamiques de groupe, voire créer une disharmonie et contribuer à l’apparition d’un sentiment de malaise au sein du groupe.

Le leader du groupe

  1. Le bouc émissaire flamboyant
  2. Le bouc émissaire victimisé
  3. Le séducteur
  4. L’anti-conflictuant
  5. Le leader caché

La plupart du temps, les autres personnes du groupe observent comment le leader du groupe gère ces 5 personnalités. En tant que responsable du groupe, il est intéressant de pouvoir identifier la position de chacune d’elles afin de mieux anticiper ou évaluer leurs comportements et de prendre l’initiative. Dès qu’un malaise est détecté au sein du groupe, il est important d’initier des changements par rapport à ces différents acteurs.

Le leader du groupe

Il s’agit soit du leader désigné, soit du leader autoproclamé du groupe. Son autorité dépendra de sa légitimité et de sa crédibilité (qu’elles soient acquises ou non) aux yeux du groupe.
Le leader se mettra en position haute si la situation est critique ou si le groupe affiche de faibles compétences et ne se montre pas coopératif. Dans ce cas, le leader organise, informe et décide.

Le leader se mettra en position basse si l’équipe est composée de professionnels faisant preuve de maturité ou s’en rapprochant. Dans ce cas, le leader laisse les choses se produire et veille à ce que le groupe s’organise lui-même, prenne des décisions et agisse. Le leader du groupe se concentre ensuite sur le processus de création d’une dynamique de groupe et tente de relier les talents avec des personnalités complémentaires.

Rôle 1 – Le bouc émissaire flamboyant 
Il s’assied généralement en face du leader ou près de lui.
Sa démarche consiste à provoquer et envenimer le conflit avec le responsable officiel.
Il dit tout haut ce que le groupe pense tout bas. Il peut chercher à disqualifier le leader du groupe en lui demandant de se justifier.
Il adoptera une position contradictoire par rapport au consensus collectif et exercera une influence au sein du groupe.
Utilisé à bon escient, ce rôle permet la remise en cause dans le groupe et permettra de trouver ensemble de meilleures solutions.

Comment le gérer ?

  • Sans entrer dans un conflit interpersonnel, montrer que le leader du groupe n’a pas peur de lui. 
  • Éviter les consensus qui peuvent prendre beaucoup de temps.
  • Provoquer la confrontation afin de lui couper l’herbe sous le pied.
  • Le mettre dans une position de double contrainte par rapport à votre rôle de leader du groupe.

Rôle 2 – Le bouc émissaire victimisé 
La personne qui incarne ce rôle s’assied généralement bien à l’avant pour être reconnue ou loin derrière parce qu’elle se sent rejetée.
Elle canalise les lacunes du groupe lorsqu’il n’y a pas d’autre ennemi commun. À l’instar du personnage du barde dans la bande dessinée « Astérix », tout le monde s’élève contre lui sans pour autant l’expulser du groupe.

Comment le gérer ?

  • Veiller à ce qu’il ne devienne pas le martyr du groupe.
  • Clarifier sa valeur ajoutée.
  • Éviter tout regroupement contre lui.

Rôle 3 – Le séducteur
Il s’assied près du leader. Il tente de construire une relation particulière avec le leader.
Il témoigne de la reconnaissance (sincère ou non) envers le leader du groupe.
D’un ton flatteur, le séducteur peut déclarer au leader : « Ne changez rien, vous êtes excellent » ! Il cherche ainsi à faire alliance avec le leader et à exclure le reste du groupe. Le séducteur risque de prendre trop d’espace au détriment du groupe.
Cette personnalité pourrait tout aussi bien être envoyée par le groupe pour occuper le leader et avoir sur lui un effet anesthésiant.

Comment le gérer ?

  • Utiliser l’humour et, plus important, l’autodérision en adoptant une position basse par rapport à lui.
  • Dénoncer ce qui se passe : « Vos tentatives de séduction ne m’intéressent pas ».


Rôle 4 – L’anti-conflictuant
L’anti-conflictuant prend en charge une partie du travail du leader. Il aime se placer au centre pour gérer lui-même le groupe tout en préservant une certaine harmonie.
Il est le modérateur qui apaise les tensions et les conflits. Il n’aime pas les tensions et la confrontation. Il prévient tous les conflits potentiels du groupe, en interne ou en externe.
Il apaise les émotions et facilite l’atteinte d’une décision acceptée par tous.
Il peut mener la fronde contre le bouc émissaire flamboyant, puisque justement ce dernier cherche à rentrer en conflit avec le leader du groupe.
Son action peut mettre fin aux discussions contradictoires et pourtant nécessaires.

Comment le gérer ?

  • Le diriger « contre » le bouc émissaire flamboyant pour créer un équilibre.  
  • Pour l’arrêter, vous pouvez lui dire que vous allez vous fâcher s’il continue à chercher un consensus à tout prix. 

Rôle 5 – Le leader caché 
Il se place généralement à l’arrière avec une vision d’ensemble du groupe.
C’est le leader non déclaré du groupe. Il agit caché et discrètement en adoptant un profil bas et observe attentivement le groupe.
Il dispose généralement d’une bonne compétence relationnelle au sein du groupe, même si cela ne semble pas être le cas à première vue.
Vous pouvez le reconnaître en observant les autres tourner la tête vers lui avant de donner une opinion ou de prendre une décision. Observez également son langage corporel.
Le leader doit l’identifier sans le dénoncer afin d’éviter de lui donner encore plus de pouvoir.
Le leader caché peut être un réel adversaire du leader du groupe ou au contraire, un allié indispensable. 

Comment le gérer ?

  • Le reconnaître sans le dévoiler au groupe. 
  • Se mettre en alliance avec lui en privé.

Restez informés

Rejoignez la communauté Nexum pour recevoir tous nos articles sur la conduite du changement, les dates de nos événements et notre newsletter.

Le respect de votre vie privée est garanti à 100%. Aucunes données personnelles ne seront partagées.

Restez informés

Rejoignez la communauté Nexum pour recevoir tous nos articles sur la conduite du changement, les dates de nos événements et notre newsletter.

Don't ask me anymore